UE: les principales préoccupations des Belges sont le coût de la vie, l’immigration et le climat

UE: les principales préoccupations des Belges sont le coût de la vie, l’immigration et le climat

BRUXELLES – La Commission européenne publie ce jour les résultats de l’enquête Eurobaromètre Standard 92 réalisée en Belgique entre le 14 et le 25 novembre 2019 (avant le Brexit). Les citoyens ont été invités à s’exprimer à propos de leur situation personnelle, de la situation socio-économique de leur pays, mais aussi des priorités de l’Union européenne (UE) et de leur rapport à l’UE. Les résultats de l’enquête démontrent que les principales préoccupations des Belges sont le coût de la vie, les questions environnementales, climatiques et énergétiques et l’immigration.

Le coût de la vie fait partie des préoccupations principales des Belges : c’est de loin, le premier enjeu cité parmi les problèmes auxquels les personnes font face personnellement (BE : 36%; UE28 et UE27 : 31%). Les questions d’environnement, de climat et d’énergie représentent le deuxième enjeu le plus souvent cité auquel doivent faire face la Belgique et l’UE. C’est également l’enjeu qui a connu la progression la plus importante parmi les principales préoccupations des Belges ces derniers mois (BE : 22%, +2 points de pourcentage par rapport au printemps 2019 ; UE28 et UE27 : 21%). Enfin, l’immigration demeure un enjeu important (BE : 26% ; UE28 : 17%).

Les Belges interrogés sont moins satisfaits du fonctionnement de la démocratie en Belgique qu’ils ne l’étaient avant les élections de mai 2019. La confiance qu’ils ont dans les institutions politiques nationales est relativement moins élevée et plus faible concernant les partis politiques.

Par ailleurs, les Belges interrogés ont majoritairement confiance dans l’Union européenne (BE : 49% ; UE28 : 43 % ; UE27 : 45%). Ils sont particulièrement favorables à plusieurs politiques européennes importantes notamment l’union économique et monétaire européenne avec l‘euro en particulier, et sont très nombreux à se sentir citoyens de l’UE (BE : 81% ; UE28 :70% ; UE27 : 72%). Ils sont néanmoins plus nombreux qu’au printemps à penser que leur voix ne compte pas dans l’UE.

Enfin, la confiance que les Belges accordent aux médias traditionnels est bien plus élevée (radio, 71% ; télévision, 67% ; presse, 63%) que pour les nouveaux médias (Internet, 40% ; réseaux sociaux, 24%). Ils sont néanmoins tout de même assez nombreux à utiliser les nouveaux médias.

Source : COMMISSION EUROPEENNE

Lire plus : Europe