Coronavirus : Barcelone sous le choc, le Mobile World Congress 2020 annulé

Coronavirus : Barcelone sous le choc, le Mobile World Congress 2020 annulé

Pour la première fois de son histoire, l’évènement majeur de la téléphonie mondiale à Barcelone est annulé.

C’est un tremblement de terre pour la capitale catalane. Suite à de nombreuses défections de grandes entreprises à cause de l’épidémie de coronavirus, les organisateurs ont décidé d’annuler le Mobile World Congress.

Facebook, Amazon, Nokia, Deutsche Telekom, LG, Ericsson, British Telecom, Vodafone… Depuis quelques jours, les annulations de géants mondiaux de la technologie pour cause de risque d’épidémie remettaient un peu plus en question la tenue du Mobile World Congress prévu du 24 au 27 février.

Plus de 100.000 personnes participent chaque année au congrès, dont environ 6000 Chinois. Selon le chercheur catalan Oriol Mitjà, les risques sont bien réels«Une seule introduction du virus aurait entre 20 et 30% de chances de provoquer une épidémie, et trois cas, plus de 50% » a-t-il expliqué en début de semaine.

mobile world

Les organisateurs du salon avaient déjà mis en place des mesures de prévention : interdiction d’accès à toute personne ayant voyagé en Chine durant les deux semaines précédant le congrès, changement des micros des intervenants lors des conférences, recommandation d’éviter les poignées de main, distribution intensive de lave-mains désinfectants. Mais pressés de toutes parts, ils ont finalement annoncé ce soir que le congrès serait annulé.

Mobile World Congress : des revenus d’un demi-milliard d’euros pour Barcelone

Les institutions se sont battues jusqu’au bout pour éviter cette annulation, qui portera un coup important à l’économie de la ville. Pour la maire de Barcelone, Ada Colau, il n’y avait « aucune raison » d’annuler le salon, tandis que le conseiller à la santé publique de Catalogne, Joan Guix, déclarait ce matin « qu’il n’y avait aucun motif évident de santé publique pour justifier cette annulation », mais qu’il « pouvait y avoir d’autres raisons, comme la peur ».

Tout le secteur touristique sera affecté par cette situation inédite : hôtellerie, restauration, taxis et transports privés, bars et discothèques. Les hôtels sont habituellement complets durant ces dates, avec une inflation du prix de la chambre qui peut dépasser les 500 euros par nuit. 

L’année dernière, le Mobile World Congress avait ainsi rapporté 470 millions d’euros à la ville, et permis la création de 14.000 emplois temporaires.

Source : Equinox