Achèvement du premier Atelier de stabilisation entre l’Arabie saoudite et le Royaume-Uni

Achèvement du premier Atelier de stabilisation entre l’Arabie saoudite et le Royaume-Uni

RIYAD, Arabie saoudite, 15 novembre 2019 /PRNewswire/ — Le premier Atelier de stabilisation entre l’Arabie saoudite et le Royaume-Uni s’est achevé jeudi, plusieurs universitaires chevronnés et experts du domaine de la stabilisation ayant partagé leurs points de vue et expertise avec les agences et ministères gouvernementaux saoudiens et britanniques. L’atelier a été conjointement organisé par le Programme saoudien de développement et de reconstruction du Yémen (SDRPY), l’Unité de stabilisation du département britannique pour le développement international (DFID), le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth (FCO), le ministère de la Défense (MoD), l’Ambassade britannique de Riyad et l’Ambassade britannique au Yémen.


L’atelier couvre l’approche britannique concernant la stabilisation, la sécurité et la réforme du secteur de la justice, la Fusion Doctrine du Royaume-Uni, ainsi que l’approche pangouvernementale. Plusieurs sessions se sont focalisées sur la terminologie et la méthodologie britannique en matière de stabilisation, ainsi que sur les composantes essentielles à une mise en œuvre efficace. Plusieurs études de cas – concernant notamment les enseignements tirés des efforts de stabilisation en Afghanistan – ainsi que plusieurs scénarios ont également servi de base à des présentations et à des discussions en groupe.


Parmi les experts notables ayant partagé leur opinion et expertise lors de l’événement figuraient le Dr Henry Smith, directeur de First Call Partners, société de conseil en matière de conflit, de sécurité et de gouvernance, ainsi que Tom Rodwell et Martin Jarrett, conseillers en conflits de l’Unité de stabilisation.


La princesse Abeer bint Saud Al Saud, responsable de la politique de réconciliation et soutien du SDRPY, a expliqué qu’à l’issue des deux précédents ateliers avec des représentants américains ayant familiarisé les participants aux expériences américaines dans le cadre de l’établissement de la stabilité et de la paix dans des zones de conflit, le troisième atelier aux côtés de représentants britanniques était consacré au partage des bonnes pratiques pratiques et des enseignements tirés en Irak et en Afghanistan, ainsi qu’à la comparaison entre les points de vue américain et britannique dans le domaine de la réconciliation et de la stabilité. Cet atelier visait à développer les capacités de plus de 80 représentants saoudiens issus de 16 ministères, afin de les former dans ce domaine.

Cet atelier fait partie d’une série d’ateliers organisés par le SDRPY aux côtés d’organismes officiels issus de pays partenaires afin de développer les capacités des jeunes professionnels saoudiens, et de partager les enseignements tirés dans les domaines de la stabilisation et du développement durable dans les zones de conflit.

Lire plus sur : Politique

Laisser un commentaire