George-Louis Bouchez « Voilà pourquoi je suis libéral, réformateur, et fier de l’être »

George-Louis Bouchez « Voilà pourquoi je suis libéral, réformateur, et fier de l’être »

WAVRE – Le MR a réuni ses membres ce dimanche 12 janvier à Wavre à l’occasion du premier congrès de mobilisation militante depuis l’élection de son nouveau président. « Ce congrès était d’abord l’occasion d’exprimer ma fierté d’appartenir à un mouvement qui a permis à ses membres de participer à un processus électoral démocratique sans précédent en vue de l’élection de son président », déclare Georges-Louis Bouchez. « Au sein de notre mouvement, pas de désignation à main levée mais un véritable scrutin démocratique faisant suite à un large débat de qualité entre des candidats enthousiastes ». Je profite de cette occasion pour les remercier également pour leur intégrité, leur compétence et leur dynamisme. Cela conforte ma vision que le Mouvement Réformateur regorge de talents ».

Georges-Louis Bouchez a rappelé son engament pris durant la campagne interne, celui d’être le Président de tous les libéraux. « Militants, sympathisants et tous ceux qui partagent nos valeurs trouveront chacun leur place dans notre Mouvement que je souhaite inclusif, ouvert et respectueux », explique-t-il.

10 grands débats pour l’avenir

2020 sera, pour le MR, une année particulièrement chargée. « Nous lancerons ainsi 10 Grands Débats portant sur des thématiques d’avenir. Les libéraux ont été à la création de notre pays, nous devons être au rendez-vous pour le bicentennaire de la Belgique en 2030. A titre d’exemple, notre ambition est de faire de la Belgique le premier pays au monde à acceuillir des voitures autonomes », poursuit Georges-Louis Bouchez. « Chacun d’entre eux fera l’objet de plusieurs réunions de réflexion pendant 6 mois environ.

Ces Grands Débats doivent permettre à nos mandataires et à nos membres de s’impliquer dans la définition des priorités de notre Mouvement et de faire davantage encore du MR un grand parti de populaire de propositions. 2020 sera également l’occasion de mener un très large travail de réflexion sur les statuts du MR national que nous devons moderniser. Un très large travail de concertation de 10 mois sera mené, avant un Congrès statutaire qui se tiendra en novembre prochain. Nous renouvellerons également, en décembre 2020, toutes les instances internes du Mouvement Réformateur».

Hommage à Jean Gol

En hommage aux 25 ans de son décès inopiné, 2020 sera, pour le MR, l’Année Jean Gol. « Toutes les activités organisées s’inscriront dans un parcours de mémoire et d’hommage à ce grand libéral, ce véritable Homme d’Etat qui a inspiré tant de Libéraux après lui. En sa mémoire, le 1er mai libéral se tiendra, cette année, à Liège », détaille le président du MR.

En 2020, le MR continuera à démontrer qu’il est un parti responsable, moderne, connecté à la société et ouvert. « Nous sommes le mouvement de l’égalité des possibles et nous devons être à la base du redeploiement des démocrates », poursuit Georges-Louis Bouchez. « Voilà pourquoi je suis libéral, réformateur, et fier de l’être ».

Georges-Louis Bouchez a également insisté, par rapport aux négociations gouvernementales, sur le fait que  8 mois après les élections, le temps des hypothèses, des rumeurs, des petits intérêts personnels ou partisans était révolu: « Maintenant est venu le temps de la responsabilité . J’exhorte à ce titre l’ensemble de mes collègues à former un gouvernement le plus rapidement possible. Si chacun pense à l’intérêt du pays, il est possible de constituer un projet enthousiasmant, fort et crédible ».

Source : MR – Mouvement Réformateur

#FierdetreLiberal

Votre site n’a aucun Étiquettes, donc il n’y a rien à afficher pour le moment.