La TEFAF dévoile un premier aperçu de l’édition 2020 à Maastricht

La TEFAF dévoile un premier aperçu de l’édition 2020 à Maastricht

La TEFAF Maastricht se distingue depuis longue date comme une foire d’art unique, où les collectionneurs comme les visiteurs ont la possibilité de découvrir l’éventail de savoir-faire experts le plus large au monde. Ainsi, en 2020, la TEFAF Maastricht accueillera 280 exposants, dont 25 nouveaux-venus. Forte du succès de la nouvelle procédure de sélection mise en place en 2019, la foire a le plaisir de voir un sang neuf apporter sa vigueur à celle des exposants de la première heure et de proposer ainsi une expérience inédite aux collectionneurs privés, aux conservateurs de musées, aux mécènes, aux professionnels du marché de l’art et aux amateurs d’art de tous horizons. L’édition 2020 de la TEFAF Maastricht se déroulera au MECC (Centre des Expositions et des Congrès de Maastricht) du 7 au 15 Mars 2020

HANCOCKS – TEFAF ANTIQUES – STAND 243

Ce qui différencie la TEFAF Maastricht des autres foires est la diversité même des exposants qui y participent, et des objets et œuvres d’art qu’ils y présentent. La section TEFAF Antiques, la plus conséquente au sein de la foire, avec ses 98 participants, est un véritable coffre à trésors. Le spécialiste en joaillerie londonien Hancocks (Stand 243), dévoilera un diadème époustouflant ayant appartenu à l’une des figures les plus exubérantes et controversées de l’aristocratie britannique, Henry Cyril Paget, cinquième marquis d’Anglesey (1875 – 1905). Ce diadème, datant de 1890 environ, est composé d’un alignement gradué de plus de 100 carats de diamants de tailles dites « vieille Europe » et « vieille mine » que l’on peut détacher pour former une rivière.

DR. JÖRN GÜNTHER RARE BOOKS AG – TEFAF ANTIQUES - STAND 109
DR. JÖRN GÜNTHER RARE BOOKS AG – TEFAF ANTIQUES – STAND 109

Dans l’ensemble de la foire, les collectionneurs sont assurés de pouvoir admirer des œuvres qui n’ont pas été vues sur le marché depuis plusieurs dizaines d’années, voire plus encore. Dr. Jörn Günther Rare Books AG (Stand 109) exposera le livre d’heures dit Talbot-Beauchamp Book of Hours, un manuscrit enluminé sur vélin, réalisé à Rouen aux alentours de 1430. Ce charmant ouvrage a refait son apparition récemment après avoir essentiellement disparu pendant plus de 80 ans. Il est probable qu’il ait été produit pour le célèbre aristocrate anglais Sir John Talbot (ou son épouse), ce dernier ayant joué un rôle important lors de la guerre de Cent Ans et dans le procès de Jeanne d’Arc.

GALERIE JEAN-CHRISTOPHE CHARBONNIER – TEFAF ANTIQUES – STAND 184

Nouveau-venu à la TEFAF Maastricht, le marchand d’art français, Galerie Jean-Christophe Charbonnier (Stand 184), qui a pour spécialité exclusive les armes et armures japonaises, présentera une armure de Daimyô de style Hon-Kozane Tachi-Dô. Datant de la première moitié de l’époque Edo, celle-ci est entièrement recouverte d’une laque argentée (gindame), ce qui en fait un spécimen d’une extrême rareté. En effet, le coût de cette laque, ainsi que la complexité du savoir-faire qu’elle implique, associés à une structure hon-kozane (écailles de cuir et de fer), font de cette armure une véritable exception, la seule de ce genre connue en dehors du Japon.

BHAGAT – TEFAF LA HAUTE JOAILLERIE - STAND 142
BHAGAT – TEFAF LA HAUTE JOAILLERIE – STAND 142

La section TEFAF La Haute Joaillerie, que l’on retrouve au cœur de la section TEFAF Antiques et qui propose aux visiteurs une sélection particulièrement pointue de joailliers, accueille elle aussi un nouvel exposant : BHAGAT (Stand 142), qui présente une bague extraordinaire en saphirs et diamants montés sur platine. Reflétant l’attachement du joaillier à la création et à la confection de bijoux uniques, cette pièce figure dans un ensemble de magnifiques réalisations signées BHAGAT.

LÓPEZ DE ARAGÓN – TEFAF ANTIQUES - STAND 175
LÓPEZ DE ARAGÓN – TEFAF ANTIQUES – STAND 175

À travers toute la foire, les collectionneurs et les visiteurs auront le privilège de voir certains des tableaux les plus intéressants actuellement sur le marché. López de Aragón (Stand 175) exposera ainsi Valencian Fiesta, une huile sur toile de 1893, de Joaquín Sorolla (1863 – 1923), qui se trouvait dans une collection privée depuis près de 40 ans et n’a pas été présentée au public depuis 1990. Cette œuvre d’une qualité exceptionnelle date de la période la plus célèbre de la carrière de l’artiste.

NICOLÁS CORTÉS – TEFAF PAINTINGS - STAND 369
NICOLÁS CORTÉS – TEFAF PAINTINGS – STAND 369

Nouvel arrivant à la TEFAF Maastricht et dans la section TEFAF Paintings, Nicolás Cortés (Stand 369) apportera une œuvre retrouvée d’Anthonis Mor (1516 – 1575/1576). En fait, celle- ci avait auparavant été attribuée à différents artistes mais il a récemment été confirmé qu’elle était de la main de Mor. Les deux panneaux, sur lesquels figurent les portraits des donateurs accompagnés respectivement de Saint Jérôme et de Sainte Claire, formaient à l’origine un triptyque dont la partie centrale a aujourd’hui disparu. L’œuvre est d’une qualité extraordinaire, le traitement particulièrement réaliste des personnages leur conférant une présence quasi- palpable.

GALERIE GMURZYNSKA – TEFAF MODERN - STAND 404
GALERIE GMURZYNSKA – TEFAF MODERN – STAND 404

Souvent, comme dans le cas du couple peint par Anthonis Mor, les œuvres d’art sont destinées à un usage dans des lieux publics. Si le travail de Mor était destiné à un cadre religieux, celui de Theo van Doesburg (1883 -1931), que la Galerie Gmurzynska (Stand 404), dans la section TEFAF Modern Art, exposera pour sa part, représente le décor que celui-ci avait créé pour l’intérieur du bâtiment de L’Aubette, place Kléber à Strasbourg. Ce décor prévu pour le plafond et trois murs d’une salle s’inscrit dans un vaste projet de conversion du bâtiment en un complexe comprenant des restaurants, des bars, un cabaret et un ciné-dancing/

THE MAYOR GALLERY – TEFAF MODERN - STAND 451
THE MAYOR GALLERY – TEFAF MODERN – STAND 451

Dans la même veine, Mayoral (Stand 445) exposera Mural G-103, une composition murale en terre cuite et oxyde de cuivre réalisée en 1985 par Eduardo Chillida (1924 – 2002). Il s’agit d’une œuvre d’une rareté exceptionnelle, car on ne sait en fait pas combien de compositions murales Chillida aurait créé. Il est cependant certain qu’il en existe très peu et qu’à ce jour il n’y en a aucune sur le marché. De plus, celle-ci se trouve sur le marché pour la première fois en 30 ans – une occasion tout à fait unique.

GALLERI K – TEFAF WORKS ON PAPER - STAND 718
GALLERI K – TEFAF WORKS ON PAPER – STAND 718

Les sections TEFAF Modern Art, TEFAF Design et TEFAF Works on Paper fournissent aux collectionneurs la possibilité de se procurer des œuvres directement auprès des artistes ou bien d’avoir accès à certaines des œuvres les plus récentes sur le marché. The Mayor Gallery (Stand 451) proposera Old Lady II, une des “soft sculptures” de Jann Haworth (née en 1942), fabriquée en 1967 à partir de tissu, de bois et de rembourrage. Cette œuvre vient directement de l’artiste, qui a en outre cocréé la couverture du célèbre album des Beatles, Sergent Pepper.

JASON JACQUES – TEFAF DESIGN - STAND 613
JASON JACQUES – TEFAF DESIGN – STAND 613

Deux des œuvres les plus récentes se trouvent dans les sections TEFAF Design et TEFAF Works on Paper. Marchand d’art établi aux États-Unis, Jason Jacques (Stand 613) présentera des créations de la sculptrice japonaise Katsuyo Aoki (née en 1972), dont le travail, exclusivement en porcelaine, invite le public à une réflexion sur la fragilité de la vie à travers des sculptures autour de la thématique du crâne, tout en ayant conscience de la tension esthétique que cela implique du fait de l’utilisation à foison de cette image dans le monde de la mode et dans certaines subcultures. Predictive Dream LVX et LVIII, 2019, seront mises sur le marché à l’occasion de la TEFAF Maastricht et proviennent directement de l’artiste.

TAFETA – TEFAF SHOWCASE – SC3
TAFETA – TEFAF SHOWCASE – SC3

La galerie norvégienne, Galleri K (Stand 718), dans la section TEFAF Works on Paper exposera une impression à grande échelle de l’artiste allemand Thomas Struth (né en 1954). ALICE, CERN, Saint Genis-Pouilly, 2019, représente le grand collisionneur de hadrons du CERN, un institut d’envergure mondiale à la pointe de la recherche scientifique. Cette œuvre fait partie d’une édition de 6 exemplaires.

CHARLES EDE – TEFAF ANCIENT ART - STAND 426
CHARLES EDE – TEFAF ANCIENT ART – STAND 426

Des œuvres les plus récentes aux objets les plus anciens, les collectionneurs pourront à loisir admirer la superbe sélection de la section TEFAF Ancient Art. Charles Ede (Stand 426) proposera une sublime coupe grecque en terre cuite dont le décor d’une grande rareté technique incorpore à la fois des figures rouges et noires. Datant d’environ 530 av. J.C., ceci marque le moment crucial où la technique des figures noires, plus rigides, a été supplantée par celle, plus fluide, des décors à figures rouges. En outre, cette coupe dépeint ce que l’on pourrait interpréter comme une formule de drague gay, dans l’inscription des termes « Kalos » et « Cha[i]re ». En effet le premier signifie « Ce jeune homme est beau » et le second est une forme de salutation – l’équivalent de « Ciao bello » dans l’antiquité, en quelque sorte.

GALERIE KEVORKIAN – TEFAF ANCIENT ART - STAND 432
GALERIE KEVORKIAN – TEFAF ANCIENT ART – STAND 432

Les marchands d’art jouent un rôle tout à fait unique en ce qu’ils ont la capacité, grâce à leur savoir-faire d’experts et à leur réseau, de dénicher des œuvres représentant des opportunités inouïes. Galerie Kevorkian (Stand 432) a ainsi fait l’acquisition d’une très belle collection française dans le domaine de l’archéologie orientale comprenant 40 pièces essentiellement consacrées au monde iranien. L’une des pièces les plus extraordinaires de la collection est un Acrobate assis sur le haut d’une échelle, de la fin du 3e au 2e millénaire av. J.C., en bronze.

LUCAS RATTON – TEFAF TRIBAL - STAND 623
LUCAS RATTON – TEFAF TRIBAL – STAND 623

La section TEFAF Tribal Art, qui est entremêlée avec la section TEFAF Design, accueille 6 exposants. La galerie parisienne Lucas Ratton (Stand 623) présentera une statuette Songye du XIXe siècle, très expressive et admirablement sculptée. Cette figure, appartenant au style Kalebwe ya Ntambwe, parmi les plus rares de la production Songye, a été travaillée d’une manière qui lui confère une présence toute particulière, un supplément d’âme.

  RUNJEET SINGH – TEFAF SHOWCASE – SC1
RUNJEET SINGH – TEFAF SHOWCASE – SC1

Plus sur le Marche de l’Art