Jean-Paul Gaultier annonce son dernier défilé à Paris

Jean-Paul Gaultier annonce son dernier défilé à Paris
Dita Von Teese au final du défilé Jean Paul Gaultier Haute Couture, le 22 janvier à Paris. REUTERS

Juste avant l’ouverture des défilés Haute Couture qui commenceront à Paris lundi 20 janvier 2020, le créateur français Jean-Paul Gaultier a annoncé hier dans un communiqué transmis à l’AFP qu’il y ferait son dernier défilé. 

« Le 22 janvier 2020, je fêterai mes 50 ans de carrière dans la mode avec un grand défilé-show Haute Couture, au Théâtre du Châtelet. Ce sera aussi mon dernier défilé ». Cela ne veut pas dire que ce sont des adieux.”

Il a ajouté que la Maison de Couture Gaultier Paris allait continuer avec un nouveau projet dont il ne pouvait parler pour le moment mais dont il était bien l’instigateur.

Corset conique de Jean-Paul Gaultier
Source : jeanpaulgaultier.com

L’oeuvre de Jean-Paul Gaultier

Qu’on aime la mode ou pas, Jean-Paul Gaultier est une personnalité incontournable. Ses créations sont de vraies oeuvres d’art. Peu de couturiers ont eu la chance d’avoir une exposition retrospective de leur vivant. En effet, l’exposition The Fashion World of Jean-Paul Gaultier : From the Sidewalk to the Catwalk, organisée par la conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal, présentait des pièces inédites de haute couture et de prêt-à-porter. 

Jeune - JP Gaulier
Photographe : Paolo Roversi

Les pièces de mode se situaient dans la période de création de 1970 à 2013. L’exposition révélait des croquis, d’archives, de costumes, d’extraits de films, de vidéoclips, d’émissions télévisées, etc. L’originalité de cette exposition tenait également en sa scénographie avant-gardiste . On pouvait y découvrir des mannequins humanoïdes dont les visages en 3D étaient projetés en mapping. Les modèles nous racontaient alors eux-mêmes leur propre histoire… 

L’exposition avait rencontré un tel succès qu’elle était devenue itinérante pendant plusieurs années avec une tournée record de 12 pays. Le Brooklyn Museum, le Grand-Palais de Paris ou encore la National Gallery of Victoria en Australie, sont autant d’institutions culturelles qui n’avaient pas hésité à mettre le prix.

  • Gaultier : Brooklyn Museum
  • Gaultier : Brooklyn Museum
  • Gaultier : Brooklyn Museum
  • Croquis de JP Gaultier
  • Gaultier Cone Bra
  • JP Gaultier Defilé

Créations devenues mythiques

Des sections de vitrines exposaient ses créations devenues mythiques comme le bustier à bonnets coniques et torsadé porté par de nombreuses célébrités. Mais encore des objets de son enfance, des costumes de films cultes, ses créations en cuir à l’inspiration porno-chic. D’autres parties de l’exposition mettait en scène La Parisienne, des défilés de couture aux inspirations geishas, punk, et bien sûr ses fameuses marinières.

Source : Brooklyn Museum

Jean-Paul Gaultier l’a souvent dit, sa vocation lui vient de sa grand-mère « qui l’habillait en bleu ». Il était fasciné par ses vêtements et farfouillait dans ses armoires. Heureusement, elle l’autorisait à jouer avec ses soutien-gorges et ses corsets! Il en fabriquait ensuite pour son nounours !

Nounours de Jean-Paul Gaultier exposé

Jean-Paul Gaultier a toujours aimé bousculer les codes vestimentaires mais aussi les mentalités. Loana avait défilé pour lui en 2001.Plus récemment c’est Nabilla qui a reçu ce privilège en 2013. Malgré les critiques, Jean-Paul Gaultier avait répondu qu’elle “faisait très Gaultier » et qu’elle était “tout à fait capable ». 

On a donc hâte de découvrir sa dernier collection et d’avoir l’annonce de son nouveau projet !

Article par : C. Clarisse 

  • Dita Von Teese au final du défilé Jean Paul Gaultier Haute Couture, le 22 janvier à Paris. REUTERS
  • Defile de Jean Paul Gaultier P Cardin
  • Jean-Paul Gaultier
  • Defilé de Jean-Paul Gaultier

Votre site n’a aucun Étiquettes, donc il n’y a rien à afficher pour le moment.