Bien nourrir son cerveau pour un meilleur état mental

Bien nourrir son cerveau  pour un meilleur état mental

Très peu de gens sont prêts à croire que la qualité de leur alimentation peut avoir une influence sur leurs pensées, leur comportement agressif ou leurs décisions. Et pourtant ! Les dernières études scientifiques en la matière sont très surprenantes. Ce que nous mangeons a le pouvoir de réguler nos humeurs et de stimuler certaines pulsions.

Des études menées aux aux Pays-Bas, en Angleterre, en Espagne, en Allemagne et en Australie ont permis de prouver scientifiquement le lien entre :

  • certains types d’alimentation et comportements agressifs comme des problèmes d’humeur chez les enfants 
  • quantité d’oméga 3 – ω3 consommée et les performances de mémoire chez les sujets âgés
  • qualité de notre alimentation et influence sur nos pensées positives ou négatives 

Comment cela est-il prouver scientifiquement ? 

Lors de plusieurs expériences, les scientifiques ont procédé à des analyses biologiques en mesurant le taux d’hormones (insuline, cortisol, adrénaline, ACTH) et d’acides aminées (tryptophane et la tyrosine). Le plus important, la tyrosine, est un acide aminé qui entre dans la composition d’une protéine très importante pour le fonctionnement du cerveau : la dopamine ! Cette molécule assure la communication entre les neurones impliquée dans la motivation et la prise de risque. 

Les aliments qui contiennent de la tyrosine sont notamment le soja, les fromages, la banane, l’avocat, les amandes, le germe de blé, les graines de sésame et de citrouille.

En résumé ce que nous mangeons change subtilement la chimie du cerveau et la communication entre nos neurones pour orienter certaines de nos décisions. Une alimentation riche en acides gras réduit les risques de comportements violents. 

La nourriture possède donc un immense pouvoir, celui de modifier et de modeler l’Homme. Il est donc indispensable de réfléchir à la manière dont nous pouvons nous servir de l’alimentation pour favoriser notre bien-être ou optimiser notre état mental. 

Laisser un commentaire