PROMENADE : L’abbaye du Rouge-Cloître – Auderghem

PROMENADE : L’abbaye du Rouge-Cloître – Auderghem

L’abbaye du Rouge-Cloître porte le nom canonique abbaye Saint-Paul en Soignes. Ce fut d’abord un ermitage construit en 1366. Le prieuré fut édifié en 1374, sur un terrain concédé par la duchesse Jeanne de Brabant. Il fut affilié la même année à l’ordre des chanoines réguliers de saint Augustin par le prieuré de Groenendael.

Les premiers siècles furent marqués par une grande dévotion et l’aisance matérielle. Le prieuré possédait une riche bibliothèque ainsi qu’un atelier d’enluminure réputé. Au xvie siècle, le monastère était un des plus prestigieux des Pays-Bas espagnols, sa proximité de la ville de Bruxelles y contribuant pour beaucoup. Charles Quint y séjournait souvent. Mais à la fin du xvie siècle, lors de la Révolte des Gueux, le prieuré est pillé et les chanoines sont contraints à se réfugier à Bruxelles jusqu’à la fin des troubles.

Le monastère fut supprimé à la suite de l’édit du 17 mars 1783 de l’empereur Joseph II, celui-ci désirant assainir les finances publiques. Six ans plus tard, grâce à la victoire de la Révolution brabançonne sur les Impériaux, seize chanoines sont revenus s’installer au Rouge-Cloître. Mais en 1792, les hussards français pillèrent l’abbaye, la suppression définitive arrivant en 1796 avec la suppression des monastères décrétée par le Directoire français.

Cet ancien prieuré se trouve administrativement à Auderghem, commune de la région bruxelloise (Belgique). Le domaine du Rouge-Cloître, entouré d’étangs et traversé par un fameux ruisseau, fut de tout temps un lieu prisé des amateurs de la nature, que ce soit pour y chasser, s’y reposer ou s’y promener.

Votre site n’a aucun Étiquettes, donc il n’y a rien à afficher pour le moment.

Laisser un commentaire