Cloud Dancing – 22 et 23 novembre – IMPACT Festival 2019

Cloud Dancing – 22 et 23 novembre – IMPACT Festival 2019

Liège : Projet gagnant du tout premier Dansathon, Cloud Dancing consiste en une installation numérique où la danse et la réalité virtuelle se rencontrent. Ce projet hybride sculpte l’espace et le temps et interroge la matérialité du corps et du mouvement. Cette performance immersive permet au spectateur d’interagir avec la projection tridimensionnelle de danseurs en live. Aussi, elle permet de découvrir différents points de vue et différentes magnitudes d’une performance dansée. À l’écoute d’une femme dans un noyau dur de création 100% masculin, July nous parle de création et de travail collectif. 

La Mazerine Magazine : July, vous étiez dans l’équipe qui a gagné le Dansathon à Liège en septembre 2018. Quel était votre rôle et comment avez-vous pris votre place parmi toutes ces disciplines artistiques ? 

J.M. : Mon rôle au départ c’était de faire la médiation entre les différentes personnes qui ne se connaissaient pas mais aussi entre les différents champs : danse et nouvelles technologies. J’ai été appelée en renfort, car il y avait déjà une médiatrice mais elle ne s’en sortait pas; il y avait des personnalités très fortes et des plus timides qui n’arrivaient pas à trouver leur place. Étant travailleur social et médiatrice dans une autre vie, ce fut assez évident pour moi. Avec un master en vidéographie, j’ai été formée à penser, à me questionner et à essayer de comprendre ce que je fais d’un point de vue artistique; j’ai pris rapidement les rênes du projet concernant notre intention artistique, que voulions-nous raconter avec ce projet. Enfin, j’ai fini par m’occuper du son. J’étais la seule disponible à ce moment-là qui connaissait les outils pour pouvoir créer une bande son pour notre projet. 

L.M. : Est-ce vous suiviez les étapes de création des autres équipes pendant le Dansathon ?

J.M. : Je ne sais pas ce que les autres ont proposé, nous étions dans une bulle, une bulle d’incertitude qui a duré trois jours. Est-ce que ça allait marcher ? Est-ce que le public allait comprendre ? Un huis clos avec un seul but, arriver à faire quelque chose.

L.M. : Vous espériez gagner en participant au Dansathon ?

J.M. : Moi, je n’étais même pas au courant qu’il y avait un prix un gagner ! Je pensais que ce serait juste un week-end hyper motivant de créativité. Et j’avais envie de profiter de cette énergie artistique, de réinjecter cette dynamique dans mon travail artistique personnel. Et on a gagné, c’était assez fou !

IMPACT FESTIVAL, Théâtre de Liège, Salle des Nouvelles Têtes 

Vendredi 22.11 / 17:00 + 20:00 et Samedi 23.11 / 13:00 + 17:00 + 20:00

Réservation billetterie@theatredeliege.be – 04 342 00 00

Photos : Nos remerciements à Romain Tissot, Maison de la danse de Lyon

Concept Radu Coto, July (JYM.), Aurélien Merceron, Roman Miletitch, Réalité virtuelle Aurélien Merceron, Intelligence artificielle Roman Miletitch, Chorégraphie et Danse Fiona Houez & Keita R. Joseph, Musique Simon Phelep, Designer sonore July (JYM.), Code & Design 3D Radu Coto, Production Arte-Magna International asbl, La Hulpe, Coproduction Théâtre de Liège avec le soutien de la Fondation BNP Paribas, de la Fédération Wallonie-Bruxelles du Club des Entreprises partenaires du Théâtre de Liège et en collaboration avec RTBF Auvio

Photos : Nos remerciements à Romain Tissot, Maison de la danse de Lyon 

Keita R. Joseph, chorégraphe et danseur, positionnant un spectateur dans son casque de réalité virtuelle lors de la performance Cloud Dancing.

Propos recueillis par C. CLARISSE

Laisser un commentaire